mercredi 13 novembre 2013

Show Your Lisfestyle #03 : Anniversaire

A la recherche d’un projet photo qui me pousserait à me bouger la cellulite les fesses et à me creuser la tronche, j’ai découvert Show Your Lifestyle, un rendez-vous blogueur dont le principe est de répondre à un thème (différent tous les quinze jours) en créant un article et en l’illustrant par plusieurs moyens : livre, photo, peinture, dvd, musique, voire encore par un DIY (Do It Yourself) pour les plus manuelles…
Tout le monde peut participer, il suffit de mettre le jour J, le lien de son article sur le blog des deux créatrices : Céline ou Elodie ou via la page facebook de l’évènement. 
 
Pour toutes celles qui souhaiteraient participer, le prochain thème pour le mercredi 27 novembre est "j'ai aimé cette semaine sur la blogosphère"

Le thème de ce mercredi est Anniversaire

Aux vues de ma participation récente à ShowYourLifestyle et à ma nouveauté en tant que blogueuse, je n'ai pas grand chose à fêter blogistiquement parlant.
Musicienne chevronnée (on ne se refait pas!), je me suis dis que c'était l'occasion ou jamais de vous faire partager un peu de mon monde, classique à souhait, en vous présentant quelques grands noms de la musique classique, qui ont tous en commun... leur anniversaire de naissance en 2013!

J'ai nommés Jean-Philippe Rameau, Giuseppe Verdi, Johannes Brahms et Edvard Grieg. 

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/98/Attribu%C3%A9_%C3%A0_Joseph_Aved,_Portrait_de_Jean-Philippe_Rameau_(vers_1728)_-_001.jpg Compositeur français de l’époque baroque, il fait partie de ces musiciens qui apprirent la musique avant de savoir lire. Joueur de violon et organiste, il voyage beaucoup (Italie, France) et s’installe définitivement à Paris en 1722.

Au 18ème siècle en France, l’opéra est LA grande musique. Rameau à 50 ans lorsqu’il compose son premier opéra connu : Hippolyte et Aricie. L’accueil est mitigé : les musiciens se plaignent d’une musique trop difficile à exécuter et exigent des coupures, les admirateurs de Lully sont scandalisés par les audaces musicales : c’est la bataille entre Lullistes et Ramistes.

Mais Rameau est un compositeur universellement admiré à partir de 1745. Compositeur de la chambre du roi, il est comblé d’honneur : en 1751, lors d’une représentation de Pygmalion, le public l’ayant reconnu dans la salle lui fait une ovation qui émeut aux larmes ce vieil homme réputé peu tendre.

Il meurt à 81 ans (ce qui est suffisamment rare à l’époque pour être souligné !). Grand personnage, il a cependant été critiqué à la fois pour être d’avant-garde et à la fois pour être dépassé : il a malheureusement donné les chefs d’œuvre de l’opéra français à une époque où ses contemporains commençaient à en perdre le goût.

L’opéra de Rameau (comme celui de Lully d’ailleurs) s’adresse aux oreilles autant qu’aux yeux : le spectacle (décor, costumes, ballet) y est aussi important que la musique. L’un de ses opéra-ballet se nomment Les Indes Galantes (1735) dans lequel une place particulière est donnée à la musique de danse. 

Voici un extrait de la quatrième entrée de cette œuvre que j’adore! : Les Sauvages.


 


Giuseppe Verdi (1813 – 1840)

http://roy.free.fr/verdi/Verdi.jpg Compositeur italien romantique. Fils d’aubergiste, il se marie à la fille de son premier mécène (qui mourra peu de temps après) à qui il doit son éducation intellectuelle et musicale : Antonio Barezzi.

Le succès (immédiat et général) viendra avec son second opéra, Nabucco (1842). Verdi devient célèbre du jour au lendemain ; Cependant, tous ses opéras n’ont pas rencontrés le même succès : certains ont même disparu du répertoire.

Il épouse en secondes noces la cantatrice Giuseppina Strepponi. Après la mort de celle-ci plusieurs années après, et sans héritier, il s’occupe d’une maison de retraite pour les musiciens à Milan. 
C’est là qu’il décède en 1901.

Tout au long de ses soixante années de carrière, Verdi s’est efforcé d’estomper l’aspect uniquement bel canto de l’opéra italien, en attribuant aux chanteurs des rôles possédant plus de profondeur psychologique et en renforçant progressivement le coté dramatique de ses œuvres.

On connait surtout Verdi pour ses opéras : Nabucco, Aïda, la Traviata et j’en passe, mais il est également l’auteur d’un unique Quatuor à cordes en 1873 :





Johannes Brahms (1883-1897)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/15/JohannesBrahms.jpgCompositeur allemand de l’époque romantique très ami avec le couple Clara et Robert Schumann. Il reviendra d’ailleurs à Dusseldorf soutenir Clara qui fait face à la maladie mentale de son mari. Une amitié platonique qui durera jusqu’à la fin de leurs vies s’instaure entre eux. 
 
Il rencontre à Vienne d’importantes personnalités de l’époque telles que Wagner ou Strauss. Une querelle artistique de l’époque divise les compositeurs en deux clans : les défenseurs de la musique moderne (Liszt, Wagner) et les partisans de la musique « «classique » (dont Brahms)

Vers 1875, il démissionne de ses fonctions afin de se consacrer entièrement à la composition. C’est alors une personnalité reconnue, distinguée et honorée de toute part.

A partir de 1871, c’est le déclin : les décès de personnes très proches (dont Clara Schumann) l’affectent profondément. Il s’affaiblit progressivement et meurt d’un cancer du foie en 1897.

S'il ne fut pas particulièrement un partisan de la révolution à tout prix, Brahms ne fut certainement pas aussi conservateur qu’on a pu l’écrire, mais au contraire très original par l’aptitude qu’il a eu d’être capable de fondre en un tout cohérent des influences aussi diverses que la musique populaire, l’écriture polyphonique de la renaissance, jusqu’à Bach, ainsi que les grandes formes héritées de Haydn, Beethoven et Schubert.

Nombres d’œuvres de Brahms ne nous sont pas parvenues, car il détruisait tout ce qu’il ne jugeait pas digne d’être conservé.

Voici le dernier mouvement de sa Symphonie n°3, célèbre pour avoir été reprise par Gainsbourg dans "Baby alone in babylone" :


Edward Grieg (1843-1907)

http://www.nndb.com/people/870/000024798/grieg-1890.jpg Compositeur norvégien de la fin de l’époque romantique. Il privilégie l’intégration de mélodies populaires nationales dans ses oeuvres. 

En 1898, il réussit à organiser le premier festival de musique jamais implanté en Norvège dont il est le compositeur le plus célèbre, toutes époques confondues.

Pianiste, il a beaucoup composé pour son instrument, mais il est plus connu pour ses deux suites pour orchestre Peer Gynt (dont un leitmotiv est utilisé dans M le Maudit!, siffloté par le méchant) d’après la pièce d’Henrik Ibsen (1875 à 1891):




Pour aller plus loin 
  • Petit bonus humoristique : Happy Birthday joué "à la manière de" différents compositeurs par la grande pianiste Nicole Pesce.

Sources
J’ai écrit cet article un peu dans l’urgence. Je n’ai donc pas eu beaucoup de temps pour remanier véritablement à ma sauce le texte des œuvres dont je me suis fortement inspirée : le livre des Musiciens de A à Z de Frédéric PLATZER, et mon gros pavé de l’Histoire de la musique Occidentale des éditions Fayard. 

!!! Les images de cet article ne sont pas ma propriété. Si vous désirez connaître leur source, cliquez leur dessus !!!


Voila ami lecteur, j’espère que tu ne t'es pas arrêté au milieu de ta lecture pour cause de fossilisation aiguë, et que l’article t'a donné envie de découvrir ou redécouvrir ces grands compositeurs ! 

N’hésite pas à laisser une petite griffe pour me dire ce que tu en as pensé!





4 commentaires:

  1. J'adore !
    Céline qui adore l'art va vraiment apprécier ton article =)
    Merci encore pour te participations, ça fait vraiment plaisirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Je prends beaucoup de plaisir à me triturer un peu les méninges ;) et j'aime beaucoup les règles de participations qui laissent vraiment la possibilité de traiter le sujet du jour à sa sauce, les résultats sont très hétéroclites!

      Supprimer
  2. Comme le dit Elodie juste au dessus, et bien oui ! super article!
    Tu as raison les résultats sont tous différents c'est pour ça que c'est super ! :)
    J'avoue mourir à 81ans à cette époque! Wah quoi !
    Sinon malheureusement je ne connais pas trop leur musique, il y a que le premier que je connais un peu plus! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Et ces compositeurs sont comme Mozart : tu connais forcément leur musique, ils ont été repris partout jusque dans la pub, c'est juste que tu ne sais pas que c'est eux ;)Tu dois surement connaitre sans le savoir certaines oeuvres de ces compositeurs : comme les danses hongroises de brahms ou un passage de peer gynt de Grieg!
      Voici le lien des morceaux les plus connus de la musique classique avec des extraits musicaux : http://www.normalesup.org/~glafon/musique/quizz/tubesbis.html

      Supprimer

Pour un mot doux ou un mot fou, c'est par ici!